Trekking à New-York


Deux jours très « busy » à New-York.

Avec mon agent, Enrique, nous voilà partis à pied et en métro, bouteilles sur le dos, pour visiter quelques « Wine-Shops » et autres restaurants. Quel choc ! Avec 12 millions d’habitants à fort pouvoir d’achat sur une minuscule surface, New-York est sans nul doute la ville au monde où l’on trouve le choix le plus riche de grands vins du monde entier.

Après quelques heures à raconter que le Roussillon (que personne ne connaît…) est le « new-priorato » (que tout le monde connaît…), une évidence me saute aux yeux : tous les vins sont classés par cépages, et… j’aime ça. C’est facile, c’est intelligent, cela donne la même chance à tout le monde. Il y a bien sûr les cépages phares, Merlot et Chardonnay en tête, mais aussi des rayons entiers de « Rhône Blended » ou « Bordeaux Blended ». Ensuite, c’est classé par pays, et par région, mais parfois, tout est mélangé et seules les marques ou les domaines comptent.

Vers 18 heures, les premières « ménagères » (sacrément chics, les ménagères :))) arrivent pour choisir un vin pour le dîner du soir. L’une veut un Merlot plutôt concentré, l’autre un « Italian Blended » aromatique. Toutes aiment le vin et ont l’impression d’affirmer leur goût en annonçant un cépage, ce qu’elles font d’ailleurs avec assurance. Et oui, pas besoin de connaître toutes les AOC pour aimer le vin et en boire. L’américain est pragmatique, concret et sa méthode de classement semble marcher puisque lentement mais sûrement, les USA deviennent le premier marché du vin au monde, en volume comme en valeur.

À quand, en France, les pinot noir de Limoux à côté des grands crus bourguignons ? Pas demain, sans doute. En France, on ne veut pas vraiment vendre du vin ou attirer de jeunes consommateurs, on veut simplement avoir raison…

Après une semaine aux U.S.A., une certitude m’envahit : le « tsunami » du classement des vins par cépage va balayer le monde… Les temps changent et c’est très bien comme ça.

P.S. : en prime, une jolie photo des voiles « safran » de Christo dans Central Park…

2 commentaires

  • Nelly
    20/05/2018 at 3:32

    Bonjour, je suis étudiante en BTSA Viticulture Oenologie au Lycée Agricole de Rodilhan. Je suis tombée par hasard sur votre blog et je prends beaucoup de plaisir à lire vos articles. De 2005 à aujourd’hui. tenir un journal de bord depuis si longtemps sur vos opinions et votre vignoble est une chose que j’admire. Il est également intéressant de confronter vos réflexions passées à ce qu’il se passe actuellement dans la filière. Très belle découverte ! Je reviendrai visiter votre page ! Merci.

    • Hervé Bizeul
      24/05/2018 at 8:18

      Vous commencez par le début… C’est une longue quête, mais qui permet de voir comment et combien j’ai évolué, dans mon travail comme dans mon écriture. C’est l’aspect « témoignage » de ce blog, très important pour moi, même si je sais qu’un jour il se fondra dans le sable d’internet…

Laisser un commentaire

Abonnement

Derniers commentaires

Archives