Un si long silence pour un si petit bouton…


Je sais, vous vous inquiétez.

Un seul blog vous manque et tout est dépeuplé.

Les excuses que je pourrais mettre sur la table sont innombrables, comme toujours : la suractivité dans la vigne, la cave, le bureau, les voyages, les papiers et le reste ; l’impression, voire la peur, de se répéter ; la difficulté à juste raconter son quotidien, ce qui, finalement, devrait être le fil rouge de ce blog, sans le parsemer à l’envie de mots d’humeur, que j’écris parfois sans les publier, car ils n’ont rien à faire ici…

Et puis bien sûr un énorme projet qui m’a beaucoup occupé depuis des mois et que je suis heureux de vous dévoiler aujourd’hui : les Sorcières 2016 sont disponibles, j’en suis fier au delà des mots, et, après deux mois de manque qui commençait à peser sur tout le monde, vous pouvez les commander sur la nouvelle boutique en ligne que j’ai terminée, ou presque. Mais LA nouvelle du jour, c’est qu’elles auront désormais leur DASH BUTTON sur Amazon, le premier accordé  par le site pour un vin, à l’échelle mondiale.

dash-button

Vous ne savez pas ce qu’est un Dash Button ? Et bien tout est expliqué ICI.

En deux mots, c’est un bouton connecté, à coller dans les endroits stratégiques du foyer. Le principe est enfantin : vous manquez de produit ? Vous poussez. Le lendemain, parfois en une heure à Paris, Amazon vous livre, en port gratuit si vous êtes premium. Tout est automatique. On peut en coller sur le réfrigérateur, sur les toilettes, dans la salle de bain, ou dans la cave, désormais.

Seules les plus grandes marques mondiales avaient jusqu’à présent ce privilège (Ariel, Nivéa, Kleenex, Lipton, Whiskas, etc). Aujourd’hui, et c’est miraculeux, c’est le tour des Sorcières. Un peu comme quand Spielberg a acheté les droits du premier roman de Marc Lévy, et si c’était vrai. Bon, le vin est meilleur que le roman ne l’était, c’est sûr, mais l’injustice est la même : désormais, il y a les Sorcières et les autres vins. Na. Pourquoi ? L’histoire n’est pas banale…

Je vous assure que quand j’ai reçu le mai de Daniel, se présentant comme l’assistant personnel de Jeff Bezos, j’ai cru à une mauvaise blague, venue d’un internet café d’Abidjan… Daniel l’a pris avec humour. Il m’a longuement raconté combien Jeff aime mes vins, connaît mon histoire, n’osait pas me le dire ni me déranger… Ouah… Les Sorcières sont en fait son son vin quotidien. Là encore, je croyais à une blague…

Quand il m’a envoyé le jet Amazon, un Gulfstream G650 flambant neuf pour m’inviter chez lui, là, j’ai commencé à y croire. Heureusement que j’avais un ESTA valable… Quelques quilles de 2016 non filtrées sous le bras, je pensais aller à Seattle, mais en fait, j’ai eu la chance de passer un week-end avec lui à Washington, dans son nouveau pied à terre, dans le quartier de Kolomara, en fait l’ancien musée textile de la ville, avec comme voisin Obama ou Ivanka. Celle-là , d’Ivanka? Oui, celle-là. Mais bon, j’en ai déjà trop dit. Joker.

Depuis trois mois, il vous faut simplement savoir que j’ai vécu une formidable aventure, humaine, avant tout. Car on oublie vite, en buvant des canons et en mangeant un peu de fouet catalan dans la cuisine de Jeff et de Mackenzie, que ce mec pèse 72 milliards de dollars. Surtout quand Ed Sheeran débarque (mon idole !), attrape sa guitare, et se pinte avec nous… Et quand je leur ai cité du Audiard («dites vous bien dans la vie que ne pas reconnaitre son talent, c’est favoriser la réussite des médiocres», une de mes préférées), ils étaient MDR comme disent les jeuns…

Bon, l’essentiel, et il fallait bien que je vous raconte la genèse du truc, c’est que Jeff voulait vraiment un Dash Button Sorcières. Et que quand le poteau Jeff, il veut quelque chose, et bien je peux vous dire que c’est difficile de lui refuser.

Faut dire que le 2016, c’est une bombe fruitée hallucinante et ça explique peut-être qu’il aime ça, même s’il gagne 2000 dollars par seconde, ce qui laisse songeur. Mon poteau, il pourrait prendre un bain de petite Sibérie. C’est ça qui est bien, à un certain niveau, on boit ce qu’on aime, que ce soit une Sorcière ou une Romanée Conti. On s’en fout du prix, on ne parle plus que de valeur…

Le Dash Button Sorcières sera en vente sur le site dès lundi. Je dis ça je dis rien, mais c’est le moment je pense de faire un petit tour sur la petite épicerie du Clos des Fées, parce que ça va pulser !

13 commentaires

  • Guillaume
    01/04/2017 at 4:09

    Et bien mon ami, c’est ainsi que je ne t’ai vu chez nous à DC. Tout est excusé pour ce lancement hors du commun. Bienvenu dans la stratosphere des gens qui sentent et comprennent la valeur des hommes valeureux et aventureux.
    Vive le clos de tes fées!
    Guillaume

  • Philippe
    01/04/2017 at 6:29

    Un tel scoop, et précisément aujoud’hui… Il m’a bien fallu 10s pour passer de la stupeur au sourire, mais merci Hervé d’avoir mis sur orbite une journée de bonne humeur 🙂 !

  • Bertrand DIEBOLD
    01/04/2017 at 6:46

    Merci Hervé pour cette bonne blague, je me voyais déjà commander mon Clos des fées sur Amazon et me faire livrer par Drone ….

  • Fred Selvini
    01/04/2017 at 6:52

    Quel coup de pub planétaire! Bravo au CLos des Fées. Suivant les conseils, je vais de ce pas mettre quelques flacons de côté sur la petite épicerie et acheter le bouton dès lundi… (pas pour commander chez A mais pour l’avoir ce magnifique et extra-terrestral objet…).
    A bientôt Hervé. Bonjour à l’équipe.

  • Francis
    01/04/2017 at 7:07

    Bonjour,
    je vais placer ce Dash Button dans mon aquarium.
    Excellent!

  • Arelate
    01/04/2017 at 7:39

    Super… je suis même allé voir sur le site d’Amazon !! Ce joli poisson n’a d’égal que les rougets de la Côte Bleue. A bientôt. Roger

  • Michel Smith
    01/04/2017 at 7:57

    Et dire que j’y ai cru…

  • Phil7545
    01/04/2017 at 8:35

    ça a marché très fort, mais au fur et à mesure, le 1er …, c’est comme la sardine qui a bouchée le port de Marseille!!!
    Merci Hervé!

  • pif
    01/04/2017 at 12:24

    Quelle journée pour le Clos des Fées,… http://www.idealwine.net/record-une-petite-siberie-2003-adjugee-pour-la-somme-de-4620e/
    Merci Hervé, je suis riche …..

  • Vincent ML
    01/04/2017 at 4:51

    Bien content de vous retrouver … je me disais bien que vous sortiriez de votre torpeur pour le 1er avril. Et merci!

  • Elisabeth
    01/04/2017 at 5:21

    Balancée entre l’ébahissement et la consternation ……il m’a fallu qq secondes pour comprendre
    Trop rigolo, Bravo !

  • Geraldine
    01/04/2017 at 6:38

    Trop fort! Ayant plusieurs fois constitué un panier sans passer à l’acte, il m’a fallu le prétexte de ce poisson pour déclencher le clic final. Bien joué! Le plus drôle serait que çà revienne aux oreilles de Bezos, et, qui sait??? Tout est possible!

  • Jacques Sallé
    04/04/2017 at 1:35

    Oui mon cher Hervé, au début j’y ai cru mais… au fur et à mesure de ton histoire j’ai eu un doute. Oui c’est une belle histoire et je pense bien que tout le monde a bien mordu à l’hameçon. Car il faut bien dire que, venant de toi, tout est possible. D’autant que tu as bien travaillé ton texte et tu rends cette aventure crédible….

Laisser un commentaire

Archives