Vin et rugby : un appel aux amateurs


Fan de rugby, mon ami David Cobbold se lance dans un projet jubilatoire. Au milieu de cette morosité générale, un peu de légéreté nous ferait je crois à tous le plus grand bien. Je m’empresse donc de relayer son appel avec enthousiasme. Dommage que ma vielle carcasse et ma légère surcharge pondérale ne me laissent espérer aucun espoir lors des deux premières mi-temps. Pour la troisième, je serai là…

A toi, David :  » « Il me semble que le vin et le rugby partagent beaucoup de caractéristiques et de valeurs. Le vin est le fruit d’un dialogue, souvent difficile, toujours pratiqué en équipe, et au résultat incertain, entre les hommes et la nature. Sa production est soumise à certaines règles qui peuvent sembler paradoxales aux néophytes. Elle oblige les producteurs à de la rigueur et au dépassement de soi, mais nécessite aussi l’étincelle de génie individuel pour « faire la différence ». Le travail d’équipe est indispensable pour produire et vendre un bon vin. On pourrait appliquer, presque mot à mot, les mêmes descripteurs au rugby. Ce jeu nécessite en effet connaissance et maîtrise technique, sens de la discipline, santé et solidité physique, esprit d’équipe, génie individuel de temps en temps, et dépassement de soi en permanence. Le résultat d’un match est presque toujours incertain.

Amateurs de rugby et de vin, j’ai pensé qu’il était possible de réunir nos deux passions. L’objectif est simple. Il s’agit de prendre du bon temps ensemble, en jouant des matchs dans des régions viticoles. Vu nos âges variables et notre pratique inégale, les deux premières mi-temps seront courtes, et la troisième, je l’espère, grandiose. Il s’agira de dégustations et repas à thème autour des produits des régions hôtes. Nous devons être nombreux pour que cette affaire fonctionne, à cause de l’emploi de temps chargé des uns et des autres et le besoin d’avoir des bancs de remplaçants bien garnis, ainsi qu’un groupe d’entraîneurs, soigneurs, spectateurs et pompom girls que nous souhaitons aussi important qu’enthousiaste.

Le projet en clair Constituer deux équipes d’individus qui doivent avoir au moins trois points communs : aimer le vin, aimer le rugby et être disponibles entre une et quatre fois l’an pour jouer ensemble. Les joueurs ne seront pas forcément du même niveau. Certains peuvent être d’anciens internationaux, d’autres des joueurs de clubs, de village ou d’université. Nous nous efforcerons d’équilibrer les équipes. Chaque groupe sera constitué de 22 joueurs au moins, afin de faire tourner les effectifs sur le terrain. Si ce projet vous intéresse, merci de me contacter, en précisant votre nom, âge, coordonnées, niveau de rugby pratiqué et poste de préférence, ou, pour les non joueurs, le rôle que vous aimerez jouer dans cette affaire. »  »

David Cobbold – wineconsultant@dial.oleane.com

Laisser un commentaire

Abonnement

Archives