Pince-fesse à Yquem


Je reçois un communiqué de Presse : « Le dimanche 19 juin 2005, en ouverture de Vinexpo Bordeaux, le Conseil des Grands Crus Classés en 1855 (Médoc et Sauternes) a célébré le 150ème anniversaire du Classement des Vins de Bordeaux en 1855 prestigieux du Château d’YQUEM. Au cours d’un dîner, en l’honneur de la Presse Internationale (près de 200 journalistes venus de 27 pays), les invités ont eu le privilège de déguster pendant le dîner les Premiers Grands Crus Classés : Margaux 1983, Mouton Rothschild 1982, Latour 1979, Lafite-Rothschild 1978, Haut-Brion 1975 et pour clôturer un Yquem 1967. »

Je vous rassure, je n’y étais pas. Dommage, depuis Boston, j’ai enfin un smoking à ma taille… Tout ça pour dire que sur 200 journalistes, il n’y avait pas un blogueur invité… Pour les 200 ans du classement, je suis prêt à parier qu’ils seront plus nombreux. Dans les dix ans qui viennent, Internet va changer bien des choses dans la communication du vin. Mais rares sont ceux qui sont conscients de la chose aujourd’hui… Combien de marques, sur ce Vinexpo, ont lancé des produits sans même avoir de website actif ? Beaucoup plus que vous ne le croyez, et ça m’a épaté !

Soyons réaliste, après moins d’un mois de présence sur internet, mon blog n’avait pas assez d’influence pour que je sois invité. Ahhhh, je ne pourrai jamais faire l’intéressant en racontant le feu d’artifice lancé pile poil au moment où l’Yquem 67 fut versé dans les verres… Les vins étaient plutôt bons, m’a t’on dit, sauf peut-être Lafite qui, ce soir là, n’était vraiment pas en forme (et qui fut abondamment KC le lendemain). Pour ceux qui s’inquiètent pour moi, pas d’angoisse : ce soir là, loin d’être malheureux, je sirotais un sublime Ausone 99. Y’a quand même une justice dans ce bas monde !

Laisser un commentaire

Abonnement

Archives