Vous parcourez : 2. États d’âmes et opinions

Le jour de la cravate


« Ce matin, j’ai mis une cravate ». Oualou, ça c’est de l’incipit. Bon, ça ne vaut pas « longtemps je me suis couché de bonne heure », j’en conviens. Mais ça sent la bonne journée. Elle était bleue, vaguement assortie à mon costume. La cravate, pas la journée. Avec des petites étoiles qui auraient fait le buzz sur Instagram, n’en …

Vendanges 2018 – Jour 14 – Population, troupeaux, famille


La vigne a t’elle une âme ? C’est un billet (et une question…) que je tourne et retourne dans ma tête depuis bien longtemps. Je ne sais plus vraiment si je l’écrirai un jour, d’ailleurs. Il m’emmènerait trop loin, m’obligerait à me moquer de trop de postures, me ferait trop d’ennemis; j’en ai déjà suffisamment. Pourtant, décider …

Jourdain San


Ah, le Bourgeois Gentilhomme… Une bien jolie farce. J’y repensais, l’autre jour, en lisant un très bon article sur l’achat par « certains », de domaines viticoles pour s’assurer une « position sociale ». Ah, la position sociale. Un de mes amis, propriétaire d’un château prestigieux et pas depuis hier, m’a dit un jour en rigolant que c’était, définitivement, « la …

Transmettre


J’ai reçu la photo de cette divine enfant. J’ai souri, je l’avoue sans honte. Merci à Manon, sa mère, de m’avoir autorisé à m’en servir pour illustrer ce post, un texte que j’avais en moi depuis plusieurs années. Il faut laisser du temps au temps. Tosca, c’est son prénom, m’a permis d’avoir envie de l’écrire. …

Se mettre à nu


Me mettre à nu. C’est ce que j’ai décidé de faire une fois par an. Montrer tous mes vins, des plus simples aux plus raffinés. Ouvrir des millésimes anciens. Montrer des millésimes en élevage. Tout ouvrir. Mettre à plat. C’était au Bristol, lundi dernier. On s’en remet à peine. Ça a commencé tôt, par un …

Drôle d’époque


Ah, pour ça, c’est une drôle d’époque… Pensif en regardant mes vignes – et certaines autres – c’est la phrase qui me venait à l’esprit l’autre jour, au milieu de ma verte vallée. Alors, ce matin, au café, j’ai parlé avec Michel, mon voisin  –bientôt 90 ans au compteur — de… l’herbe. Parce ce que cette année, …

Temps de chien


Faut que je recommence à écrire. C’est clair. Pas comme le temps. De chien, cette année. Pourquoi dit-on « temps de chien » d’ailleurs ? Les chiens sont ils sensibles au temps ? Sont ils gris quand il est gris, à l’intérieur de leur petite tête poilue ? Pas l’impression. Pas l’impression qu’il soient mécontents de sortir …

ABONNEMENT

Recevez les billets du blog dès leur publication. Et rien d'autre.

Abonnement

Derniers commentaires

Archives