Le sandwich au beurre truffé du vigneron bien organisé…


Voilà donc ma recette secrète de « casse croûte », tei qu’on ne le pratique pas assez souvent, et laissez moi vous dire que c’est bien dommage.

Rien de tel, rien de plus goûteux, quand, levé à l’aube et réchauffé par une matinée de travail physique régulier, vient l’heure du casse-croûte.

Les aliments ont une toute autre saveur.

Donc, il vous faut :

– un généreux bout de baguette de qualité (ce qui risque d’être le plus compliqué à trouver…)

– vingt grammes de beurre truffé

– un morceau de filet de veau, coupé dans la longueur, en lamelles pas trop fines, genre 2 cm (largueur) x 1 cm (épaisseur) x 8 cm (longueur).

Cuire rapidement deux lamelles de filet, salées, poivrées, à la poêle chaude (ou sur un petit feu de sarment, allumé au coin de la vigne que vous êtes en train de tailler…).

Ouvrir votre baguette sur une face (pas les deux sinon ça va couler !). Tartiner généreusement le pain, de la pointe de votre couteau de poche, avec du beurre truffé. Glisser sur le beurre froid la viande brûlante. Attendre 10 secondes que le beurre fonde et que les sucs de la viande imbibent le pain.

J’ai dit : attendre ! Ca va être meilleur ! De toute façon, c’est trop chaud, vous allez vous brûler ;-)

S’assoir sur une belle pierre plate, regarder le ciel, sentir le vent.

Laisser un commentaire

ABONNEMENT

Recevez les billets du blog dès leur publication. Et rien d'autre.

Derniers commentaires

Archives