Vendanges 2020 – La recette des vendanges


Vous êtes des anges. Aucun d’entre vous ne m’a fait remarquer que, cette année, il n’y avait pas de «recette des vendanges», une tradition, pourtant, entre nous.

Alors, la voilà, la fameuse, celle du Saucisson au gêne. On la doit à Gabriel, notre nouvel assistant maître de chai et elle est formidable. Elle est HYPER SIMPLE.

Pour six personnes (avec une entrée) ou quatre bons mangeurs, il vous faut :

  • une cocotte en fonte
  • deux kilos de marc de raisin fraîchement pressuré
  • deux bouteilles d’un excellent vin rouge, si possible de l’année.
  • deux saucissons à cuire soit 2 x 500 g
  • un kilo de rattes du Touquet, elles sont top en ce moment.

Pour la cocotte, j’en ai trouvé une magnifique, d’un bleu profond, pour 70 euros sur Amazon et port gratuit avec prime. C’est ICI, comme ça on aura la même..

Pour le saucisson, on peut s’adresser à son charcutier habituel, le rayon traiteur de son hyper mais les plus gastronomes et les plus malins le commanderont comme moi sur le site du grand charcutier Lyonnais, Bobosse. C’est ICI. (j’ai pas pu résister au saucisson brioché, ça me rappelle trop mon année de seconde…).

Alors, c’est simple. Dans la cocotte, la moitié du marc.

Le ou les saucissons à cuire, sans leur emballage, bien sûr (sait on jamais…). L’autre moitié du marc de raisin.

On mouille avec les deux bouteilles de vin.

On enfourne à 200 °, une bonne heure et demie.

On lave les rattes, on les met à l’eau froide, feu vif, gros sel, quand la pointe du couteau rentre dedans, c’est prêt.

Cocotte sur la table, on tranche les saucissons, on les remet dans le vin. Et voilà. Un filet d’huile d’olive sur les patates, c’est le nirvana.

Je vous laisse décider des variantes : un beau morceau de lard avec le saucisson; les pommes de terre cuites dans le vin; la réduction du vin, monté au beurre manié, à la lyonnaise. Mais juste comme indiqué, c’est top.

Je sais, vous n’avez pas de «marc fraîchement pressuré…». Moi, oui 😉

Comme je suis cinglé je vous propose, comme à mes chers clients (s’abonner au blog ne signifie pas recevoir mes mails, respect de votre intimité first) de vous envoyer le marc et le vin.

MAJ : voilà, l’opération est lancée, les « kit saucisson » disponibles sur wwwlapetiteepicerieduclosdesfees.com. A vous de jouer !

11 commentaires

  • PIERRE LIGER
    24/10/2020 at 10:26

    J’aime l’idée de partager les sensations, les couleurs, les joies et les peines à travers le blog et les courriels réguliers.
    Maintenant, on partage même les goûts. Génial ! Excellente idée ! Je suis partant … et vote pour !!!

  • Jean-luc Coulteaux
    24/10/2020 at 1:14

    Bravo pour l’initiative. Il faut que nous goutions ça. Nous sommes partant : jean-luc.coulteaux@orange.fr
    Sommes prêts. A bientôt.

  • Damien Lot
    25/10/2020 at 9:28

    Bonjour Hervé,
    Toujours ravie de lire vos aventures œnologiques et votre passion pour ce beau métier.
    Je reviens tout juste hier d’une escapade gourmande à saint jean d’Ardieres pour me ravitailler en Saucisson, sabodet et autres andouillettes à la fraise de veau, chez Bobosse.
    Alors Biensur partant pour ce projet de partage de recette

  • MAURIÉS
    25/10/2020 at 9:50

    Un grand bonheur pour une initiative originale et à la fois gustative
    Dans un monde devenu plus brutal et sauvage un peu de douceur et de poésie amène une thérapie tellement bénéfique ,alors oui à cette formidable idée de partage !!!

  • pascal louchet
    25/10/2020 at 7:50

    bonjour a tous
    l’idée est Géniale pour un repas entre amis, un partage d’idée, de simplicité et
    de bon vin naturellement

  • Patrice Brasse
    26/10/2020 at 2:05

    Parfait !
    On y va…

  • Nico13090
    26/10/2020 at 9:11

    Magnifique !
    Nous sommes des vôtres !

  • Andre LAURENT
    28/10/2020 at 3:03

    Bonjour , c’est une très bonne idée, comme d’autres du Clos des Fées ! 😉
    Merci à vous

  • Yves DUVAL
    07/11/2020 at 11:00

    Est-ce encore d’actualité avec beaucoup de retard je suis partant

  • Elisabeth de Meurville
    10/11/2020 at 4:39

    Superbe ! Nous avons goûté et nous nous sommes régalés avec saucisson à cuire et lard, pommes de terre Juliette des Sables de la famille Bayard cuites à la vapeur et beurre rouge maison. « Un plat royal et singulier » selon Michel Dovaz qui était au festin. Bravo pour ce kit qui nous a permis de retrouver de bons souvenirs : le sabodet au paradis que servait l’ami Chanrion au Vins des rues, rue Boulard à Paris

  • LEFEBVRE David
    13/11/2020 at 11:11

    Juste LUMINEUX Hervé !

Répondre à Elisabeth de Meurville Annuler la réponse

Abonnement

Archives